Feng Shui : Harmonie de l’habitat

Le Feng Shui est un art millénaire d’origine chinoise qui a pour but d’harmoniser l’énergie environnementale (le Qi) d’un lieu de manière à favoriser la santé, le bien-être et la prospérité de ses occupants. Cet art vise à agencer les habitations en fonction des flux visibles (les cours d’eau) et invisibles (les vents) pour obtenir un équilibre des forces et une circulation de l’énergie. Il s’agit de l’un des arts taoïstes, au même titre que la médecine traditionnelle chinoise ou l’acupuncture, avec lesquelles il partage un tronc commun de connaissances. On peut dire que le Feng Shui est l’ »ACUPUNCTURE DE L’HABITAT« , permettant de rééquilibrer le Chi intérieur des maisons et parfois le Chi extérieur du jardin.

« Littéralement, Feng Shui signifie VENT et EAU. En effet, le Qi est dispersé par le VENT et retenu par l’EAU. Le Feng Shui est un art et une science de la Chine Antique, qui étudie comment circulent les énergies dans notre entourage, comment elles nous affectent et comment nous pouvons en bénéficier. Les maîtres de la Chine Antique ont appris à capturer et à orienter le Qi ».

Le but du Feng Shui est d’apporter harmonie et équilibre à notre habitat.

En apportant l’équilibre à notre maison, notre environnement proche, nous donnons une chance à notre propre corps de s’équilibrer, de trouver sa véritable énergie et d’être en paix dans un état de ressourcement et d’amour.

 

La Maison : Corps & âme

Toute évocation de la maison de l’habitat parle d’un discours sur soi.

« Dis moi où tu vis, je te dirai qui tu es ! »

La maison parle toujours de nous. Elle murmure aux visiteurs et aux passants un message qui dévoile en profondeur l’intimité de notre être et de nos rêves.
Notre maison est comme une personne, elle raconte une histoire, de la même façon que le fait notre propre corps, c’est un livre ouvert pour comprendre et prendre conscience des émotions qui nous animent et parfois se bloquent à l’intérieur.

L’énergie du corps et l’énergie de l’habitat sont gérées par les mêmes lois, guidées de la même façon par des lignes d’énergie, des chakras, des centres énergétiques, des systèmes de flux et de transformation.

Le corps est votre enveloppe physique, la maison est le prolongement de votre enveloppe psychique.

Afin de dénouer les blessures anciennes, il est parfois nécessaire de nettoyer l’habitat, et parfois de nettoyer symboliquement la maison de nos ancêtres, de la lignée familiale. Redonner ainsi l’équilibre à un lieu, en le nettoyant des énergies du passé, des mémoires, ou des influences négatives, c’est alors permettre la reconstruction de soi.
De la même façon que le corps nous délimite, nous donne forme, un habitat nous donne un appui, une protection, une identification nécessaire à notre équilibre quotidien et nous permet d’y puiser un effet de régénération, de ressourcement et de bien être.

 

Principes de base du Feng Shui

Le premier principe du Feng shui vient de l’aspect Yin / Yang de chaque chose présents dans notre univers. Le yin et le yang regroupent chacun des qualités s’interpénétrant d’une façon complexe:

  • Le yang est par nature actif, masculin, et correspond à tout ce qui est exposé à la lumière, le soleil, la chaleur, le mouvement, l’activité les chiffres impairs.
  • Le yin est assimilé à tout ce qui est inactif, féminin, réceptif et correspond à tout ce qui est à l’ombre, à la lune, au calme, tout ce qui est plus statique, le froid, l’inertie, les chiffres pairs.

Le yin et le yang sont en mouvement perpétuel. Rien n’est immuable, rien n’est figé, tout est en perpétuel mouvement. Il s’agit là d’un des fondements du principe yin & yang.

Sur le plan du Feng shui au sein de notre habitat nous pouvons assimiler nos pièces de vie au yang et au yin, en fonction de l’activité de ces pièces. Une chambre sera assimilée à une activité yin, une entrée à une activité yang.

Le principe est l’interpénétration et l’harmonie de ses deux éléments combinés en perpétuel mouvement jusqu’à trouver le point d’équilibre.

De ce premier principe découle le ba gua avec la création des huit trigrammes. Nous distinguons le ba gua du Ciel Antérieur (provenant du He Tu), qui correspond au non manifesté, le Wu Ji, et le ba gua du Ciel Postérieur (provenant du Luo Shu) qui correspond à notre monde manifesté, le tai ji.

Les cinq éléments sont: le bois (mu), le feu (huo), la terre (tu), le métal (jin) et l’eau (shui). Ces cinq éléments compose le wu xing ou les « cinq transformations du qi« . Ces cinq éléments servent à classifier toute chose de notre monde physique, le « tai ji ».

Ces cinq éléments sont assimilés à des comportements du qi.

 

Feng Shui et Couleurs yin & yang

Pendant près d’un millénaire, en Chine impériale, le Feng Shui faisait partie intégrante de la médecine chinoise classique et était officiellement enseigné dans le cadre du Grand Collège Médical (Taiyi Yuan).

Ce n’est qu’au début du XX ème siècle que l’impératrice Mandchoue Cixi (Tseu Hi), voulant prendre exemple sur les occidentaux, supprimera cette spécialisation jugée par trop ésotérique. Or, de tous temps, cette médecine chinoise classique avait remarqué que les couleurs de l’environnement, des habits et même de la nourriture influaient profondément sur la santé.

On distingue deux classifications des couleurs en Feng shui. Les couleurs yin (principe féminin, la nuit, le calme et l’obscurité) qui sont les couleurs douces, pastels et les couleurs yang (principe masculin, le jour, le bruit et la lumière) qui sont vives. Ces couleurs Feng shui sont opposées et à la fois complémentaires. Il faut un parfait équilibre yin-yang dans un lieu de vie pour l’harmonie et le bien-être. Des couleurs Feng shui trop yin, trop pales, trop douces, trop uniformes comme le beige, le gris, le taupe, le blanc, en trop grand nombre dans une maison Feng shui poussent à la mélancolie, l’ennui, l’endormissement (même si elles ont un coté chic et élégant). Alors que des couleurs Feng shui trop yang, trop agressives (rouge vif, orange vif) favorisent la tension et les disputes.

Le Feng Shui traditionnel se base sur la capacité de rééquilibrer les énergies de l’environnement et de l’individu en apportant d’une manière rationnelle des éléments extérieurs tels que des structures, des formes, des sons, des couleurs, des symboles. Or, les couleurs demeurent un élément très subtil et très énergisant de ce que l’on peut apporter à un site, à un lieu, à une pièce, à un élément décoratif ou à un vêtement.

Lorsque ces couleurs s’harmonisent avec la vie, l’énergie vitale se manifeste dans toute sa force et sa présence.

Les Cinq éléments

L’univers, notre planète et chaque être humain comportent en chacun d’eux cinq éléments :

Le FEU, la TERRE, le MÉTAL, l’EAU et le BOIS

Ils sont reliés entre eux par un cycle qui déterminera toute une étude Feng Shui.

C’est en effet à partir de ce cercle des 5 éléments que nous baserons l’analyse d’un intérieur au niveau du Feng Shui. Chaque élément est représenté par une couleur, une direction, une forme et une polarité Yin ou Yang. Le but est d’équilibrer au maximum les éléments et de les favoriser dans leur secteur approprié.

Le Feng Shui, art millénaire du bien-être

A mi-chemin entre la science et l’art, les Maîtres Feng Shui savent contrôler les énergies grâce aux éléments. Véritable alchimie d’Orient, le Feng Shui est aujourd’hui à votre portée et au service de votre mieux-être.

Je ne prétends pas être un Maître en Feng Shui ! Il faudrait pour cela l’avoir étudié et pratiqué pendant de longues années. Je peux par contre vous apporter mon expérience de 30 ans en tant qu’architecte d’intérieur, mon ressenti énergétique, ma connaissance des couleurs et des formes et mon analyse de votre maison à partir de plans.

Solution pour votre habitat avec le Feng Shui

  • Visite sur place et étude sur plan,
  • Etablissement d’un diagnostic,
  • Solutions envisagées avec devis,
  • RDV pour exécution des modifications énergétiques,
  • Contre visite pour vérification sur place.

Mal dans votre peau? Mal dans votre habitat?

Notre monde, notre univers, nous même en tant qu’être humain sommes en perpétuel mouvement et mutation.

Tout doit être flexible et pouvoir permuter, échanger, se mouvoir : Le mouvement est la vie !

« Personnellement j’ai toujours rêvé d’une maison où je pourrais changer l’espace, les cloisons, les couleurs, les formes, les textures, la lumière et les mobiliers en un clin d’œil et à volonté selon mon humeur du moment ! C’est certainement une utopie peut être, mais jusqu’à quel point puis je le réaliser et m‘en approcher le plus possible ?… »

Il est important de pouvoir changer, de ne pas rester figé dans une configuration trop contraignante, de pouvoir agrandir, rétrécir et déplacer !

Les maisons traditionnelles japonaises sont merveilleuses pour cela : des cloisons en bois et papier qui ouvrent ou referment l’espace, des tatamis qui se dédoublent, des futons qui se déroulent, peu de meuble et des ouvertures sur l’extérieur qui s’ouvrent et se referment à volonté. Le paradis zen !

Lorsque vous conservez des meubles anciens, de vos grands parents ou parents, des armoires lourdes et hautes, vous plombez d’autant la pièce dans laquelle vous allez la positionner. Vous créez une importante stagnation et selon l’emplacement dans votre maison, l’orientation dans la pièce, vous allez créer un poids, une inertie qui parfois peut jouer sur votre famille, votre relation de couple, votre travail, votre santé ou votre prospérité.

Rien que de regarder où se trouve les ouvertures (fenêtre ou porte) dans votre maison, permet parfois d’en savoir long sur votre vie ou « le pourquoi ça bloque ? »!

« J’ai soigné une personne pendant un an, avec des améliorations notables et conséquentes aussi bien au niveau physique que psychique. Mais lorsque cette personne retournait chez elle, elle se retrouvait dans son ancienne situation et les éléments négatifs, les blocages réflexes au niveau inconscient revenaient s’installer en même temps dans le corps physique et émotionnel. Son salon et sa chambre formait une seule pièce ouverte sur la cuisine. La fenêtre donnant à l’ouest dans ce volume était condamnée par une grosse armoire de famille. Et il n’y avait pas d’ouverture à l’Est et juste une porte fenêtre au Sud. Nous avons nettoyé sa maison, renvoyé les entités, les énergies stagnantes et négatives, nous avons déménagé l’armoire, ce qui a permis de faire rentrer à nouveau la lumière dans la pièce à l’Ouest et de rétablir un visuel avec le jardin tout proche. (Le secteur ouest représente la famille du présent est celle que vous construisez, vos enfants, votre femme, votre mari. C’est un secteur d’ouverture, d’avenir). Imaginez ce que ça représente si vous l’obstruez ! »

L’habitat a bougé, la personne s’est sentie plus vivante, de nouveau en mouvements et les symptômes ont pu s’apaiser. La transformation devient alors possible.

Ce que vous en faites dépend bien sur de vous…

Le Feng Shui de l’habitat est lié à votre être et à votre énergie.

De la même façon que lorsque je donne des soins individuels, je fais une photo Kirlian enregistrant l’énergie qui sort de la personne par les mains et les pieds (voir Couleur Lumière Thérapie-photo Kirlian) il est important de faire le point sur votre habitat, d’établir un diagnostic comme une photo prise à l’instant « T », permettant d’en percevoir l’énergie globale et les blocages spécifiques, les champs invisibles qui agissent sur votre être à chaque instant de votre vie .