Couleur Lumière Thérapie Série Prénatale de Peter Mandel, influencé par le Massage Métamorphique de Robert St Johns:

La vie de l’être humain commence à la conception, lorsque la première cellule est formée. Durant les 9 mois de gestation, nous sommes influencés par de nombreux facteurs et c’est à ce moment là que nos structures physiques, mentales, émotionnelles se mettent en place.

Notre vie après la naissance est enracinée dans, et influencée par cette période prénatale. Il s’agit donc de libérer la structure des mémoires cellulaires de toute cette période.

Peter Mandel dit : « Tout ce qui fait problème en nous, mentalement et physiquement, provient d’un état d’esprit qui s’est constitué à la conception. Et qui nous poursuivra toute notre vie durant».

Au cours de ces neuf mois, nous sommes influencés par bien des facteurs différents : le comportement et ressenti émotionnel de nos parents, leur univers culturel, leur environnement et même certaines influences cosmiques. C’est à cette période que se met en place le schéma de notre vie. Durant cette période prénatale, la colonne vertébrale du fœtus, placée contre la paroi de l’utérus, mémorise chaque mouvement et sensation qui se produit à l’intérieur du ventre de la mère. Ce schéma prénatal s’inscrit donc sur les points réflexes de la colonne vertébrale. En massant ces endroits, en y envoyant de la lumière, nous libérons les souffrances du passé et y réactivons la force de vie.

Le massage Métamorphique de l’anglais Robert St Johns (né à la fin des années 50) et la série Prénatal de Peter Mandel, se concentre sur ces neuf mois. Alors que la terre travaille avec la structure des graines, le praticien, lui, en tant que catalyseur, libère une structure de temps, a priori abstraite : celle de la période de gestation.
Robert St Johns a en effet découvert que cette structure de la période Prénatale est reflétée dans le corps, en particulier dans certaines parties des pieds, des mains et de la tête et en massant ces endroits, cette période de neuf mois peut être ainsi reconnectée et libérée. De la même façon, Peter Mandel a conçu la série Prénatale en travaillant uniquement sur les pieds, à partir des lignes et des points les plus importants pour permettre de nettoyer les mémoires cellulaire de la gestation au niveau de l’être, de l’âme et du corps.

Peter Mandel a dit : Les chocs qui se produisent pendant cette période de gestation Prénatal sont spécialement difficiles à neutraliser. « C’est parce qu’ils n’ont rien à voir avec l’intellect. Pendant la majorité du temps passé dans l’utérus, la partie intellectuelle de notre cerveau, le néocortex, n’est pas terminée. Mais le mésencéphale l’est. Et c’est à ce niveau-là que les chocs émotionnels sont enregistrés créant des blocages dans le système limbique. »

Le système limbique est le lien fondamental entre le corps et les émotions. Il abrite les réactions émotionnelles comme la joie et la colère, la sensation de soif ou de faim, la tension ou la relaxation. C’est aussi l’entrepôt de la mémoire émotionnelle.

S’il y a un choc prénatal au niveau du cerveau limbique, cela créera une empreinte qui harcèlera la personne toute sa vie durant. Et il lui sera presque impossible de se libérer de cette empreinte même si elle en est consciente intellectuellement. Au niveau émotionnel, la période prénatale détermine comment la personne va se créer ou s’auto détruire. »

Il est important pour chaque praticien de comprendre que la vie fait elle-même le travail qui est nécessaire au patient : le travail de transformation. Il n’est pas forcément besoin de comprendre exactement « ce qui se joue » mais simplement de laisser faire la libération énergétique.

Il est possible d’utiliser la technique du massage métamorphique ou de la Couleur Lumière Thérapie avec tous les êtres intéressés par leur développement personnel, mais également avec les personnes retardés,  handicapés physiques ou mentaux, trisomiques, autistes, sur lesquels nous avons constatés des résultats très puissants. (* Nous avons vu des enfants autistes faire des progrès phénoménaux en un temps record après la série Prénatale). Et grâce au pouvoir que nous avons de nous guérir, des changements profonds vont ainsi pouvoir se réaliser. Peter Mandel l’appelle le pouvoir de « re-création » ou re-naissance.

En chaque être humain réside un grand pouvoir de guérison : La série Prénatal aide à suivre ce chemin.

Le résultat de ce travail se manifeste par un changement profond dans notre aptitude à être. La personne peut avoir une modification de ses perceptions et de sa façon de fonctionner grâce à la libération de certains schémas émotionnels anciens. Elle ressent un meilleur ancrage dans sa vie, une plus grande sécurité personnelle, une confiance en elle accrue, l’impression d’être plus présente à Soi et à la Vie, plus enracinée, plus calme et centrée.
La psychologie moderne admet que la racine de nombreux traumatismes peut être retrouvée dans l’utérus. Le sentiment de ne pas être attendu, de ne pas avoir été désiré par exemple, est souvent relié au fait que la mère a eu l’idée d’avorter pendant sa grossesse, et peut provoquer chez l’enfant un sentiment de culpabilité ou une impossibilité de s’épanouir pleinement dans sa vie d’adulte (tendances destructrices profondes).

Témoignage :

« Dans mon cas, quand la thérapeute, me faisant la série Prénatal, a testé un endroit particulier sur mon pieds, c’est comme si elle m’avait traversé le coup de pied avec une pointe en métal. «Cela a dû se passer aux environs de six mois» m’a-t-elle dit. Quand elle m’a appliqué la lumière, mon monde utérin s’est effondré. Mon environnement était brusquement menacé, ma vraie survie en danger. C’est comme si j’étais aspiré dans l’œil du cyclone ou si je nageais hors de la mer. J’ai compris en un éclair que ma mère était arrivée à la décision consciente de mourir!                                                                                                                                              J’ai quitté mon corps à la seconde même, catapulté dans un autre monde de conscience. Et flottant là, entre deux dimensions, j’ai réalisé que cette mort que j’avais prise pour moi personnellement, et que j’avais transportée comme un fardeau toute ma vie, n’avait rien à voir avec moi. Sa raison était intime, causée par un conflit avec mon père que ma mère était impuissante à résoudre. Mise à part en se donnant la mort.
On dit que notre âme choisit les circonstances de chaque incarnation et j’ai vu aussi à ce moment là pourquoi j’ai choisi cet utérus-là, cette matrice. C’était précisément parce que, dans cette vie, la mère n’allait pas être présente pour moi. J’avais besoin de cette absence pour contacter ma véritable femme intérieure, pour connecter avec la douceur et la réceptivité qui est une partie intégrante, bien que généralement reniée de l’homme complet. Cette mère était un simple véhicule, un passage. Elle a fait pousser mon corps dans le sien et m’a simplement donné naissance. Et elle est partie, nos chemins se séparaient inexorablement.

Alors, aussi brusquement que j’avais quitté mon corps, je suis revenu. Et j’ai ouvert les yeux pour réécrire le scénario de ma propre vie. Je n’ai plus ressenti ensuite ni trouble ni culpabilité. J’étais nettoyé et digne, et merveilleusement libre. » (Témoignage de Jack Allanach « Colour me healing »)

Série Prénatal de 9 séances de 2H.