Thermie et santé : concept asiatique

Réchauffement interne, immunité corporelle & Cancer

Qu’est-ce que le réchauffement interne et comment la chaleur est-elle essentielle pour maintenir une bonne santé?

Actuellement le fait de réchauffer le corps afin de  le stimuler est une thérapie encore peu connue en France appelée ITO THERMIE. L’Ito Thermie, méthode de soin créée en 1929 par le Docteur Japonais Kin Itsu Ito, est un moyen de traiter les maladies en augmentant la température du corps. De nombreuses études ont été menées par la Société de Médecine Thermique (STM), la Société Européenne d’Hyperthermie Oncologique (ESHO) et la Société Asiatique d’Hyperthermie Oncologique (ASHO), ainsi que  de nombreux médecins au Japon afin de mettre en évidence ce phénomène d’utiliser la chaleur afin d’obtenir une guérison du corps.

Température du corps :

Nous savons que la température moyenne du corps humain est comprise entre 36,5°C et 37°C. Des études montrent que si nous sommes en mesure d’augmenter temporairement la température de notre corps, cela va stimuler notre système immunitaire, notre métabolisme global et augmenter ainsi la production des cellules.

D’après les résultats de certaines recherches, les températures corporelles basses signifient une déficience du système immunitaire. La température corporelle des personnes atteintes de cancer oscille autour de 35 °C.

[Source : Professeur Ishihara Yumi (Ph.D.), « Maladie du froid », spécialiste en naturopathie et directeur médical de l’hôpital Yumi (Japon)]

Observations sur la température corporelle et le système immunitaire:

Si vous êtes malade, votre température corporelle est probablement trop basse. La température corporelle basse est la cause première de nombreuses maladies. La température du corps est le « miroir de l’immunité ». Il reflète les conditions de notre système immunitaire.

Lorsque la température corporelle normale diminue de 1° C, notre immunité diminue de plus de 30% ! Lorsque la température du corps est supérieure de 1° C, par rapport à la température corporelle normale, notre immunité augmente alors de 5 à 6 fois plus !

Les cellules cancéreuses, possédant un métabolisme anaérobique, se fabriquent et se multiplient rapidement à des températures basses, donc dans une situation de corps froid aux environs de 35°C. Ces cellules cancéreuses ne sont pas présentes uniquement dans le corps des personnes malades d’un cancer, mais aussi chez les individus sains chez qui, chaque jour, se forment des cellules tumorales qui disparaissent ensuite naturellement. Pour une prévention idéale du cancer, il faut atteindre une température du corps constamment plus élevée.

Par conséquent, pour les malades atteints de cancer, il est de grande utilité d’obtenir une augmentation de la température du corps, ceci afin de stimuler la formation de cellules Naturals Killers (NK), qui sont les lymphocytes et qui défendent l’organisme surtout contre l’attaque des virus agressant et éliminant les cellules cancéreuses. Une activité plus intense des cellules NK est obtenue à une température plus élevée que 37°C. Les cellules cancéreuses mourant rapidement à une température corporelle de 39,6°C, l’idée est donc d’utiliser la puissance de la chaleur afin de tuer les cellules cancéreuses.

La racine de la dépression est également une température corporelle basse. Le Professeur  Japonais Toru Abo (PhD), professeur d’immunologie à la Nigata University Graduate School, est un expert international en immunologie et a fait de nombreuses découvertes sur le fonctionnement de notre système immunitaire. Il a publié plus de 220 articles dans des revues sur le sujet de l’immunologie, notamment à partir de sa publication « Immunité, Vivre sans Maladies ».

Si vous voulez savoir si vous êtes malade, mesurez simplement la température de votre corps. C’est la méthode la plus précise. Et si vous souhaitez obtenir une plus grande longévité, augmenter la température de votre corps !

La température corporelle des patients atteints de cancer et de dépression dépasse rarement 36°C. Pour les patients cancéreux en phase terminale ou les patients avec des dépressions graves, leur température corporelle dépasse rarement 35°C et elle continue ensuite à diminuer.

Pour les patients atteints de cancer, une fois que leur température corporelle augmente, le nombre de lymphocytes augmentera et s’activera en suivi. De cette façon, leur corps va pouvoir naturellement commencer à lutter contre les cellules cancéreuses. Une fois les cellules cancéreuses réduites, les lymphocytes commenceront à diminuer également pour revenir à un taux normal. Le cancer peut être traité ainsi  indépendamment du stade auquel il se trouve.

Il y a quatre principes fondamentaux à suivre en cas de maladie (maladie dégénérative, cancer, tumeur, sclérose, spondylarthrite,…)

  1. Il est important de modifier radicalement ses habitudes de vie et ses modes de vie stressants. Le cancer ou toute maladie est toujours un signal d’alarme du corps nous invitant à changer quelque chose dans votre vie et notamment éviter tout ce qui va refroidir le corps :

– Le manque de sommeil : Pouvant apparaitre chez les sujets qui travaillent toujours en décalé par rapport aux heures normales de travail, les personnes  souffrent du manque de sommeil et perturbent leurs rythmes circadiens, dérèglement des cycles biochimiques et physiologiques.

– le STRESS : stress psychologique en corrélation avec les problèmes relationnels ou la pression sur le lieu de travail, et le stress physique lié à la fatigue, au manque de sommeil ou à la douleur. Trop de stress provoque l’épuisement des glandes surrénales.

les émotions négatives (tristesse, frustration, peurs, dévalorisation de soi, etc)

– les ondes électromagnétiques (ordinateur, wifi, tel portable, antennes relais, etc)

  1. Le cancer ne doit pas entraîner de la peur, car la peur activera le système nerveux sympathique et réduira encore l’immunité du corps
  2. Dans la mesure du possible (sauf cas de force majeur, vous référer toujours à votre médecin), ne pas accepter les méthodes de traitement qui sont douloureuses pour le corps. La douleur active le système nerveux sympathique et provoque une baisse du système nerveux parasympathique et donc à nouveau une baisse de son immunité.
  3. Augmenter le système nerveux parasympathique en augmentant la température du corps. Lorsque le corps est amené à une température de 38°C – 39°C, les glandes sudoripares sont lentement activées et ouvertes. Les toxines qui sortent du derme contiennent souvent des métaux lourds, des dioxines et d’autres produits chimiques, ce qui va aider le corps à se désintoxiquer.

Après l’âge de 20 ans, le nombre de granulocytes dans les globules blancs dépasse souvent le nombre de lymphocytes, ce qui entraîne le vieillissement. Cependant, si nous pouvons activer le système nerveux parasympathique celui-ci va augmenter le nombre de lymphocytes, et permettre alors de ralentir le processus de vieillissement du corps.

L’augmentation de la température du corps amenée par l’Ito Thermie active le système nerveux parasympathique et en conséquence, il favorise une meilleure circulation du sang, amène une meilleure oxygénation des cellules, et favorise la restructuration de la peau elle même. Une meilleure circulation du sang a une action positive sur la fonction des organes du tube digestif (de l’estomac à l’intestin). Concrètement, on obtient une activation du péristaltisme, qui permet un passage plus rapide du bol alimentaire dans l’estomac et dans l’intestin. Les substances toxiques qui se forment dans l’intestin, dont l’acide sulfurique (oxygène actif), sont expulsées plus rapidement quand le péristaltisme est plus efficient, cela nous permet d’éviter la constipation et de prévenir le cancer de l’intestin.

  1. Faire attention à la nourriture et consommer peu de viande (trop lourde pour le corps et accumulant souvent des toxines), éviter les laitages de vache, les aliments trop Yin et supprimer le sucre (qui refroidissent le corps) et éviter les aliments industriels (provoquant des allergies et irritations au niveau du système digestif). Il est important de privilégier les aliments biologiques (sans pesticide) et de saison, fruits et légumes (légèrement cuits sans tuer les vitamines), les graines germées, les jus de fruit à l’extracteur, les céréales complètes.
  2. Il est important de recevoir des séances régulièrement afin de maintenir l’énergie et booster le corps au quotidien. Il est donc recommandé de recevoir une séance d’ito thermie de praticiens professionnels (Kyu niveau 6 – Les Kyus vont de 10 (débutant) à 0 comme dans les arts martiaux) tous les mois au minimum, ou toutes les semaines (voir tous les jours en cas de maladie grave).

Il vous est possible également de vous former à la pratique de cette méthode afin de pratiquer sur vous l’auto-traitement et sur vos proches au quotidien. Beaucoup de japonais procèdent de cette façon afin de se maintenir en bonne santé en tant que thérapie familiale et médecine alternative préventive.

Transfusion d’amour :

L’Ito Thermie, de part son action conjuguée de moxibustion, de thermie et de massage, aide à recréer de la fluidité, du mouvement dans le corps, éliminer les douleurs (stagnation), les blocages et les toxines à la fois physiques et émotionnelles.

La peau en médecine chinoise est liée avec les Poumons/Gros Intestin mais également liée au cœur. Les japonais l’appelle « Kokoro », et le soin d’Ito Thermie vous permet de vous recentrer sur votre cœur, de « Revenir à la maison », revenir à votre nature originelle, c’est une transmission de chaleur mais également une transfusion d’amour et de vie.

-Séances individuelles : à Carpentras/ Lyon / Annecy et Grenoble.

-Formations Ito Thermie Basique (3 jours) en Région Avignon & Rhône Alpes